71 rue Robespierre | 93100 Montreuil | France | etna.cinema@gmail.com

Manon Ott

Cinéaste et chercheuse, Manon Ott vit et travaille à Paris. En parallèle de ses projets artistiques et de recherche, elle enseigne la photographie, le cinéma et les sciences sociales (sociologie/anthropologie visuelles) à l’Université.

Auteure de plusieurs films (Yu, Narmada, De cendres et de braises,…) diffusés au cinéma et dans de nombreux festivals en France et à l’étranger, ainsi que de plusieurs livres de textes et de photographies (De cendres et de braises, Voix et histoires d’une banlieue populaire aux éditions Anamosa (2019); Birmanie, rêves sous surveillance aux éditions Autrement (2008) co-écrit avec Grégory Cohen), elle est également membre de plusieurs collectifs ou revues de cinéma, dont la Revue Documentaires.

Ses films, à la fois politiques et poétiques, explorent des territoires en marge, et parfois en lutte, à la rencontre de ceux qui les habitent, cherchant dans le cinéma un moyen de faire résonner autrement leurs paroles et leurs histoires. Ils ont été présentés dans de nombreux festivals en France et à l’étranger (Entrevues Belfort, Cinéma du réel, Visions du réel, Lussas, Dok Leipzig, Festival de Rome, IndieLisboa, Sheffield Docfest, Rencontres Paris/Berlin/Madrid, Dmz Docs, Festival Jean Rouch, Les Ecrans Documentaires, Les Escales Documentaires, Traces de Vie,…etc).

Son dernier film « De cendres et de braises » – Prix du Jury du festival Les Ecrans Documentaires et Prix « restitution du travail contemporain » au festival Filmer le travail – est sorti en salles le 25 septembre 2019. En parallèle de cette sortie, le livre « De cendres et de braises, Voix et histoires d’une banlieue populaire » (384 pages) est paru aux éditions Anamosa. Il restitue les rencontre et la recherche de terrain réalisée pendant plusieurs années dans les quartiers des Mureaux pour préparer le film.

Manon Ott est issue d’une double formation en sciences sociales (master en étude des mouvements sociaux à l’EHESS) et en réalisation de films (master en réalisation documentaire à l’Université d’Evry). Son film et son livre « De cendres et de braises » sont liés à une recherche de thèse, entre sciences sociales et cinéma, recherche et création, intitulée « Filmer/Chercher » et soutenue à l’Université d’Evry Paris Saclay en 2019.


FILMS

 

DE CENDRES ET DE BRAISES, un film de Manon Ott

en collaboration avec Grégory Cohen

Documentaire, 73 min, vidéo, noir et blanc,
TS Productions et Flammes, 2018
Distribué par Docks 66 (sortie en salles le 25 septembre 2019)

Portrait poétique et politique d’une banlieue ouvrière en mutation, De Cendres et de Braises nous invite à écouter les paroles des habitants des cités des Mureaux, près de l’usine Renault-Flins. Qu’elles soient douces, révoltées ou chantées, au pied des tours de la cité, à l’entrée de l’usine ou à côté d’un feu, celles-ci nous font traverser la nuit jusqu’à ce qu’un nouveau jour se lève.
Au bout du petit matin, « le feu qui couve révèle alors la puissance politique d’un film aussi sensible que subversif ». (Festival Visions du réel 2018)
.

Site internet du film et du livre : www.decendresetdebraises.com
Film annonce
: https://vimeo.com/264581942
.
Festivals : Entrevue Belfort, Visions du Réel, Les Ecrans Documentaires, Les Rencontres du cinéma documentaire, Dok Leipzig, Sheffield Docfest, DMZ Docs Corée du sud, Corsicadoc, Carbonia Film Festival, Semaine du cinéma français à Berlin (film d’ouverture), Etat Généraux du Film Documentaire de Lussas (atelier), …

 

 

LA COUR DES MURMURES (collaboration artistique),
un film de Grégory Cohen en collaboration avec Manon Ott

Fiction/documentaire, vidéo, couleur, 49 min, TS Productions et Flammes, 2017

Un réalisateur propose à des adolescents d’une cité des Mureaux de tourner une adaptation contemporaine du roman de Laclos « Les liaisons dangereuses ». Les enjeux de réputation, la place de la rumeur, les amours cachés… tout dans le roman semble un bon moyen de revisiter le décor de la cité. Mais les jeunes ne voient pas les choses du même œil : pour eux, le film est impossible car « le quartier ne fait pas de place à l’amour! ». Peu à peu un autre film s’invente, entre fiction et documentaire : la vie et le cinéma se mêlent et la parole des jeunes se libère.

If you have no professional experience , not even an internship, don’t panic. You are still the candidate the recruiter still needs and you want to let them know. Modify the sections of your CV slightly: there should be no plagiarism essay, formations, Specific Skills, Software, something else, Hobbies. No need to lie on your CV, you could get caught. Avoid this unnecessary risk! If you are a computer ace, indicate it either in the specific skills or in a dedicated section. Useless to inform your Facebook skills, except if you use networks in a professional context (if you communicate for a brand or do community management for a blog or your own site). If you are bilingual or trilingual, insert a  » Foreign languages  » section before the centers of interest. The photo is not essential, however, some analysts indicate that it can make a candidacy more human, more endearing. Use the one that appears on your LinkedIn or Viadeo profile. You now have all the elements you need to write a brilliant student CV!

Festivals : Rencontres du moyen métrage de Brive, Les Ecrans Documentaires, Les Escales Documentaires, Images de Ville… Caméras Politiques, Filmer le Champ Social, Palais de la Porte Dorée, Cinéma & Recherche, …

 

 

 

NARMADA, un film de Manon Ott et Grégory Cohen
Documentaire, super 8 mm, couleur, 43 min, TS Productions, 2012

Tourné en super 8 mm, le film se présente comme un voyage le long d’un fleuve en Inde où des grands barrages sont en construction. Sorte de rêverie poétique entre les mythes du « Progrès » et les mythes du fleuve, c’est aussi une critique visuelle des mythologies modernes.

Extraits du film

https://vimeo.com/72037441

https://vimeo.com/86853842

Festivals : Festival du film de Rome, IndieLisboa, Etats Généraux du Film Documentaire de Lussas, Festival Jean Rouch, Forumdoc (Brésil), Worldfilms (Estonie), Cinéma Planeta (Mexique), Les Escales Documentaires, Les Ecrans Documentaires, Traces de Vie, Corsicadoc, Festival International du Film d’Environnement, Rencontres Paris/Berlin/Madrid,… Cinémathèque Française (séance cinéma d’avant garde / contre culture générale), Le Réel Inventé, Addoc – debout les docs, Mois du Film Documentaire,….etc

 

 

YU, un film de Manon Ott
Documentaire, vidéo, noir & blanc, 20 min,  2008

Yu, une jeune fille d’origine birmane, a fui son pays en espérant construire une vie meilleure à l’étranger. Dans une lettre, elle annonce à ses parents qu’elle compte demander l’asile en France. Attente, incertitude et rêves se mêlent alors entre hier et « bientôt »…

Festivals : Cinéma du réel, Festival International du Film Francophone, Belo Horizonte, Rencontres de Gindou, Migrant’scène, Fipa Jeune Création, Festival ItinErrance, Festival Etrange Etranger, Festival du Film des Droits de l’Homme, Histoires de sans papiers,… etc

film en ligne : https://vimeo.com/32020394

 

Dernières actualités